Tentative de savon en « à peu près »

Alors, avec recette ou sans recette ? 

Chez Trump, on assume le pif, et les expériences qui tournent mal. Mais quand même, il s’agit de soude.

Alors on a pris une recette, modifiée à notre sauce.

Déjà parce qu’on avait pas trop envie d’acheter plein de produits différents #teamauvergnats et aussi, parce qu’on avait rien d’autre dans les placards.

Alors Maïté, qu’avez-vous dans vos placards aujourd’hui ?

– un peu d’huile d’olive

– un peu d’huile d’arachide

– un peu de soude

– de la terre en poudre (genre, argile)

– du miel (qui vient de l’arbre à miel des 2 wallet)

Une adresse bien pratique en tableur qui permet de calculer les proportions ici

selon le type de savon que vous recherchez (gras, pas gras, surgras… telle est la question, bien qu’on sache que le gras, c’est la vie)

Il paraît que la tenue de parfait chimiste est de rigueur, c’est parce qu’on manipule des produits caustiques. Gants de plonge, lunettes de vision nocturne, masque de plongée, fringues qui craignent rien, me voilà équipée pour la fusion.

On prend les ingrédients, on mélange tout selon la recette, et hop ! on coule dans des moules. Un film plastique sur le dessus du moule. Et roulé dans un torchon (qui était propre, les 2 premières secondes).

« ya plus qu’à » attendre 48 h à plus ou moins 20 degrés,  ce qui chez nous a été « sous le radiateur ». Plus c’est chaud, mieux c’est. Enfin, paraît.

Après ces deux jours, vous pouvez tenter de démouler. On avait deux moules : un carré (dont on peut voir ci-dessous que ça rend à peu près) et un « joli qui fait comme des alvéoles d’abeilles ». Le rendu est assez moche pour qu’on vous montre. Donc, un conseil : si votre moule a des détails, attendre plus longtemps que 48h.

Après l’étape de démoulage, voilà à quoi ça ressemble. C’est bien huileux, bien graisseux.

On est censés attendre 4 semaines avant de pouvoir utiliser ce merveilleux savon maison.

Au bout d’une semaine ça a changé de tronche. C’est la soude qui mange et qui fait effet jusqu’à disparation totale de son être.

 La suite dans les prochaines semaines… (peut être)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *