Les animaux en Californie

Si vous partez vous balader en Californie, surtout dans les terres, vous risquez de vous y faire des ami-es.

Le territoire de Californie est vaste, le climat y est changeant. Vous pouvez y trouver de la forêt, de la montagne enneigée, du désert, du désert, du désert, et aussi des étendues d’eau, salée ou plate, voire des rivières.

Si vous avez l’intention de camper, il peut être utile d’être prévenu-es.

On vous en parlait dans l’épisode du camping, mais vous pouvez croiser des ours, et des ours à roulettes. On a eu un peu peur, mais on a pas eu la chance d’en croiser. C’est un gros problème pour les gardes forestiers, pas parce qu’ils ont peur pour les gens, mais parce qu’ils ont peur pour les ours. Attirés par les odeurs humaines de nourriture, ils préfèrent venir dans les campements grapiller deux trois burgers plutôt que de faire de la cueillette, énergivore et peu gratifiante. Ils s’habituent aux hommes et n’en n’ont plus peur (un peu comme nous avec In & Out, la marque authentique avec des produits frais et locaux).

Résultats de recherche d'images pour « bear california »

On conseille donc de ranger toute nourriture (et produits odoriférants comme les cosmétiques) dans les armoires à ours, conçues spécialement pour qu’ils n’arrivent pas à les ouvrir. De manière générale, il n’est pas conseillé de laisser traîner de la nourriture, puisqu’on peut croiser coyotes et autres (pour les mêmes raisons, il est défendu de les nourrir pour éviter qu’ils viennent mendier et se faire écraser près des routes humaines).

On a pas vu non plus de puma, ou de renard (mais tant mieux, encore une fois).

On a croisé par contre, des daims, dont c’était la période de migration. Plusieurs fois, dont un matin où on avait pas d’appareil à portée de main, et où toute une famille est passée devant nous.

A priori, des côtés où on était, la chasse n’était pas trop autorisée. On dit que ce sont des daims, mais on sait pas reconnaître un écureuil d’un dindon, du coup jugez par vous-même.

Daim près de SpringValley, bloqué dans le camping. On espère qu’il a pu s’en aller.
Daim près de BridgePort. On avait pas l’air de le déranger.

On a aussi croisé un cerf (mais on a aucune preuve, vous êtes obligés de nous croire sur parole).

Un tas de bestioles type « ratons » « rats » « écureuils ». On nous a parlé de blaireaux, mais nous, on en a pas vus. Maryon était contente, on a vu des « kangaroo rats ». On a aussi vu des gros lapins, des grosses souris, et ce genre de choses sympas, et qui pullulent. On a aussi vu un furet (qui essayait de bouffer des écureuils).

genre y a des marmottes. Ou alors c’est un écureuil. En tout cas c’est pas un cheval.
ça c’est un chipmunk

Des oiseaux, à foison. La Californie est un lieu de passage pour les migrants. Plus difficiles à prendre en photo, vous serez obligés de venir sur place pour faire l’ornithologue.

Des plus petites bêtes : des araignées par exemple. On nous a promis des femelles tarentules dans un des camping, mais d’elles aucune trace. Ce n’était pas la saison des amours (heureusement) sinon on aurait dû faire attention en allant faire pipi. Mais on en a vu d’autres des jolies. Avec elles, des tas de bestioles volantes et des moustiques !!! (mais on a pas pris de photo, on se doute que vous savez à quoi ça ressemble, mort, de préférence). Avec eux des guêpes noires, « mais pas d’inquiétude, vous aurez très très mal pendant 20 minutes, mais après vous aurez juste très mal » nous dit l’hôte du camping, prévenante. Heureusement, il y a aussi de magnifiques papillons, et des abeilles.

Egalement, comme on a pu vous le dire précédemment [voir épisode de Santa Cruz], on peut croiser des limaces jaunes. Mais on a pas eu cet honneur, n’ayant pas encore été nous promener dans les RedWood. Mais promis, si on en voit on prendra des belles photos baveuses.

1 Commentaire

Laisser un commentaire