Halloween 2017 à Santa Cruz

Il paraît que tout est démesuré ici. Alors on s’est dit qu’il faudrait qu’on participe à Halloween, même si c’est pas franchement américain de base, la démesure elle, l’est.

BEWARE – Cet article contient des costumes

Comme on reste dans la team #Auvergne et qu’on pensait vraiment que ça serait un truc de famille, on a voulu se fouler, mais pas trop, quand même. Antoine avait vu des choses Steampunk qui lui plaisaient (il en a oublié Columbo c’est dire !) et je voulais être une sorcière, avec un familier éléphant (if you know who I mean).

Du coup on s’est débrouillés pour allier « magasins de seconde main » et « temps libre de maryon » pour nous costumer. Et oui, vous vous demandiez ce que je faisais de mes journées ? Des articles et du bricolage en carton. Voilà.

Pendant ce temps là, toutes les maisons aux alentours ont commencé à se parer, ainsi que les magasins. Beaucoup de fantômes et de squelettes à la place des mannequins classiques… Et des citrouilles partout. PARTOUT.

Sculptées ou non, dans les chips, dans les yaourts, dans les chaussettes, dans les cafés, sur les cafés, dans le pain, dans les sandwiches, EVERYWHERE on vous dit ! Je laisse Antoine vous raconter son expérience « café citrouille » : « mouarf »

Il paraît que Halloween à Santa Cruz est si génial que des gens viennent de loin pour y assister. Et en effet, on en a vu des costumes ! Ça va de « j’ai mis une perruque c’est bon » à « j’ai passé 3 ans à fabriquer ce déguisement ». Assez peu de costumes appropriation culturelle (ici, pour savoir ce dont je parle en vidéo ou ici en plus large).

Le weekend, des événements étaient organisés, surtout pour les enfants, mais pas que. Nous avons notamment assisté à des « zombies dance » des personnes costumées qui bougeaient sur la musique « Thriller » de Mickaël Jackson. Iels se sont déplacés partout en ville pour le faire à différents points d’attention.

Toute la semaine sur le « wharf » le ponton, des animations avaient lieu pour petits et grands. Distribution indécente de sucreries, menus spécialisés, et on pouvait aussi faire une chasse aux citrouilles ou se faire prendre en photo avec différentes princesses Disney (et OUAIS JEANNE)

Oui, j’ai un chapeau lampadaire

La rue principale (quartier appelé « Downtown » soit « centre-ville » en gros) était barrée et piétonne. Des policiers (oui que des hommes) ou en costume de policiers gardaient des gros lampadaires pour que ça ne soit pas glauque. Nous avons pris nos costumes, et nous sommes donc allé-es manger (costumé-es donc hein) – et déambuler avec quelques amies dans le Downtown.

Comme il faisait nuit, ça a été compliqué de prendre des photos. Je vous encourage donc à aller voir ces deux liens qui donnent une bonne impression de ce que ça pouvait être : ici et aussi ici.

Cet épisode vous a été présenté par Bob the Mechanic

 

3 commentaires

  1. brias

    maryon, c est tjrs avec bcp de plaisir que je lis ts tes articles…..
    je me surprends meme a attendre le lundi pour lire les nouveaux….je « kife » grave……
    Monique

  2. paP

    Quand je pense que j’envisageais d’offrir enfin à ma Poupée un weekend à Venise pour le carnaval…
    Elle, Mamie Campagne, la sorcière au grand chapeau vert, qui mange des vers de terre !
    Je réserve immédiatement 2 billets d’avion pour Halloween 2018 à Santa Cruz.
    Mention spéciale et chapeau bas à Bob the Mechanic pour sa remarquable prestation dans la prochaine saison de la série « Engrenages ».

Laisser un commentaire