San José et les requins

On est parti-es se balader vers San José. SJ comme on dit ici (non). C’est un peu la grande ville avant San Francisco, la porte de la Silicon Valley.

Bienvenue en Novembre à San José

Tout d’abord, comme des petits joueur-ses que nous sommes, nous avons voulu aller faire une grande partie. C’est le plus gros plateau du Monde. Mais c’était un peu compliqué on pouvait faire que des 7.

Ensuite on s’est dit qu’un peu de nature nous ferait le plus grand bien.

Et puis on a découvert qu’en fait, le père Noël, il a son village à San José.

C’était beaucoup trop d’exotisme pour nous, on a donc décidé d’aller dans le quartier Japonais de San José. Comme on avait pu le voir, à l’époque du Gold Rush, beaucoup d’Asiatiques étaient venu-es dans la région. Jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale, où les USA ont gentiment chassé-es ou emprisonné-es les Japonais-es. Le coin a donc assez profondément changé et évolué, mais a gardé des traces de leur présence : notamment des temples, des boutiques et des restaurants.

C’était fort agréable, on a bien mangé, et bien pris des coups de soleil. Tout cela nous amène à notre point principal : en fait si nous sommes venu-es à San José, c’est pour assister à un match de hockey sur glace. Parce que la glace, les patinoires, c’est bien un truc du coin !

On a donc pris la direction du stade. On s’est dit que l’ASM aurait un peu la honte à côté.

A l’entrée on a eu une petite serviette aux couleurs de l’équipe (pour faire tourner les serviettes). Beaucoup de monde, beaucoup de bruit : tout est fait et bien fait pour qu’on ait le temps d’aller boire une bière et manger un burrito pendant toutes les pauses. Le merchandising est vraiment démesuré (bienvenue aux US !)

Si vous avez envie de revoir le match en 8 minutes, c’est par ici en vidéo : ICI EN VIDEO

Comme vous ne parlez peut être pas anglais et que cette vidéo n’est pas sous-titrée, voici le résumé : les sharks (requins) de San José, ben ils ont perdu, mais, genre, vraiment beaucoup. On est même pas passé-es à la « Kiss Cam » ni gagné de Tshirt pendant les animations, du coup on était relativement déçu-es.

MAIS quelque chose à tout rattrapé pour nous autres grand-es amateurices de sport que nous sommes : une petite pratique de ce sport est de « huer » les adversaires qui vont au cachot suite à une faute de jeu. Un gros requin apparaît sur l’écran avec une musique en dents de scie et tout le stade fait un « chomp chomp ». Je vous conseille d’éteindre (ou de baisser) le son et de regarder ça ici.

Voilà en tout cas ça nous a vraiment bien plu, on a même tendu sur un mur un drapeau de l’équipe GO SHARKS

 

C’est tout pour aujourd’hui vous pouvez retourner à vos activités ordinaires #javaispasdefin

Laisser un commentaire