Naufrages et autres bateaux le long de nos côtes [épisode 3]

Bienvenue à Inverness !

Nous sommes allé-es nous promener vers Point Reyes, au Nord de San Francisco, comme le nom le laisse supposer. Cet endroit est entouré d’eau, et on peut facilement imaginer que lorsque que les bateaux n’avaient pas de GPS, c’était assez facile de tout casser son navire sur le rivage, et qu’il fallait être un-e bon-ne manoeuvre pour entrer dans Tomales Bay.

 

On vous racontera très prochainement ((épisode ici à venir)) comment on a fait une randonnée dans un golf et avec des élans, presque croisé nos ami-es Katie et Rayan, et mangé beaucoup de mûres. Mais pour l’instant, voici ce qu’on voulait vous montrer.

Après une journée à s’entraîner les cuisses, on arrive à Inverness… et qu’on tombe sur ça :

 

Ce n’est pas vraiment un bateau victime d’un naufrage suite à une tempête… mais plutôt un navire qui a été abandonné. Le propriétaire l’a fait accoster dans l’optique de le rénover. Comme nos projets, ça a attendu des années avant de tomber à l’eau. Le rivage où il était échoué à été racheté par l’association qui s’occupe de la gestion des territoires, qui voulait le détruire. Mais un groupe de photographes a milité pour le conserver et on peut aujourd’hui visiter le bateau en ruines…

Comme on est arrivé-es un peu tard, la marée était trop haute pour y accéder. En plus on avait froid, faim et on était sans bottes.

Tout ça nous a donné envie de prendre le large, et d’aller voir si vraiment l’océan Pacifique est aussi périlleux qu’on le raconte. [musique d’aventure] Dès notre retour, nous avons décidé de nous prendre des billets pour expérimenter nous-même les courants marins. C’est ce qu’on vous racontera la semaine prochaine (ici).

TEASING

 

Photo Bonus, chez Vladimir, où on a mangé du strudel. Parce que, la Californie, c’est plein d’apports culturels…

Laisser un commentaire