Naufrages et autres atterrissages ratés

Nous avons été camper par temps caniculaire près d’un lac, Clearlake (littéralement le lac clair, grosse arnaque en passant).

Et quelle est la meilleure activité lorsqu’il fait très chaud ? Aller marcher !

Justement, de notre campement, on voit une montagne, idéale.

Comme à notre habitude (mais si, rappelez-vous, on en parlait déjà ici et ) on s’équipe avec pas du tout assez d’eau, et on part explorer la montagne Konocti. On vous en reparle la semaine prochaine.

« c’est un peu le Puy de Dôme non ? »

On est pas au bord de la mer, et un naufrage semble improbable. Quoique, l’Amérique, toujours plus ?

Sur le chemin, on tombe sur un morceau de métal bleu. Déchiré, découpé. Un avion ?

En effet.

En Janvier 1970, Marvin et May, se sont écrasé-es sur le Mt Wright où nous nous sommes aventuré-es.

Leur modèle d’avion ? Un Navion (si si, je vous jure, les américain-es sont sans limite).

Après plusieurs jours de recherche, on retrouve la carcasse du Navion, elle est laissée sur place, et un panneau commémoratif est planté.

Le mauvais temps, le brouillard, la fatigue ? On ne sait pas trop ce qui s’est passé, mais depuis les américain-es préfèrent avoir des grosses voitures pour faire leurs trajets plutôt qu’en avion privé.

 

 

Laisser un commentaire